Cinq Choses qu’AD&T A Codées cette Année (et Une qui Reste à Venir)

Tous les Tropes Sont dans la Nature

Les membres de l’équipe de développement d’Archive of Our Own – AO3 (Notre Propre Archive), plus connue sous le nom de “Comité Accessibilité, Design et Technologie” (AD&T), ne se contentent pas de développer le logiciel d’AO3 et de faire en sorte que nos serveurs fonctionnent bien, même sous pression. Nous utilisons aussi AO3 en tant qu’auteur-e-s, fanartistes, lecteur-trice-s, commentateur-trice-s, recommandeur-euse-s, modérateur-trice-s de défis, et plus encore. Nous vous remercions pour vos généreux dons, qui nous permettent de financer les serveurs sur lesquels nous passons tant de temps à œuvrer et à nous détendre (enfin, en général, nous travaillons plus que nous ne nous amusons). Ceci étant dit, laissez-nous vous présenter quelques fonctionnalités que nous sommes très fier-ère-s d’avoir développées, ou qui nous enthousiasment tout particulièrement.

1. La page d’accueil

La refonte du design de la page d’accueil est une des modifications les plus visibles apportées à AO3 au cours de l’année passée. C’est aussi un des changements qui se sont fait le plus attendre. Alors que huit mois seulement se sont écoulés entre l’écriture de la première ligne de code et le déploiement du produit fini, les plans du design remontent à octobre 2010 ! Ils ont plus d’ancienneté que la plupart des membres d’AD&T ! La page d’accueil était un projet très attrayant, et pas seulement parce que nous attendions avec impatience la nouvelle fonctionnalité (Ajouter aux Tags Favoris !) : nous étions surtout ravi-e-s de pouvoir rendre hommage aux bénévoles qui nous ont précédé-e-s en faisant de leurs idées une réalité.

2. L’API d’Open Doors

Nous aimons tous/toutes le projet Open Doors (Portes Ouvertes). Il vient à la rescousse des œuvres de fans hébergées sur de plus petites archives, sur le point de disparaître ou d’être mises hors ligne. Malheureusement, le code de Portes Ouvertes était en peu rouillé… jusqu’à ce que notre liaison vers le Comité éponyme, Ariana, relève le défi !

Il y a 20 ans, au commencement des fandoms en ligne, Ariana créait et entretenait des archives de fanfictions pour ses divers fandoms, dont (feu) Randall and Hopkirk et Space: 1999. Quand elle a découvert AO3, elle s’est dit que rassembler tous ses fandoms sous le même toit était une excellente idée, et a rejoint le Comité AD&T. Ariana a associé sa passion pour les œuvres de fans à ses connaissances professionnelles sur les API pour peaufiner le code d’importation de Portes Ouvertes. Grâce à sa contribution, encore plus d’archives à risque pourront être préservées pour les futures générations de fans.

3. Filtres pour le site mobile

Les ordinateurs sont un outil essentiel pour coder, mais les membres d’AD&T accèdent souvent au site à partir de leur téléphone ou de leur tablette… comme beaucoup d’utilisateur-trice-s d’AO3. Ainsi, nous savions tous/toutes à quel point il était frustrant de devoir faire défiler l’écran jusqu’au bas des pages d’œuvres, pour accéder aux filtres sur les appareils mobiles. Nous voulions depuis longtemps améliorer cette fonctionnalité, mais d’autres problèmes plus urgents avaient tour à tour occupé notre attention.

C’est alors que la co-présidente du comité, Sarken, s’est retrouvée malade et clouée au lit, à la recherche de fanfics sur son OTP. Après avoir passé plusieurs jours à faire défiler les pages d’œuvres pour filtrer ses recherches, Sarken est retournée à son ordinateur avec une mission : terminer les filtres pour mobiles.

Après ça, nous n’avons eu besoin que de quelques courtes semaines de discussion et de test avant que la Mise à Jour 0.9.57 ne mette fin aux filtres en bas de page.

4. Changements dans le code HTML des statistiques des œuvres

Pour certain-e-s membres d’AD&T, chaque vue sur une œuvre est la preuve qu’une personne s’intéresse au contenu créé. Pour d’autres, c’est un rappel flagrant de chacun des commentaires et félicitations qui n’ont pas été accordés à l’œuvre. Comme nous avons des interprétations très différentes de ces statistiques, nous nous doutions que nos utilisateur-trice-s devaient aussi être partagé-e-s. C’est pourquoi nous avions tout d’abord créé un nouveau choix dans les préférences : la possibilité de contrôler l’affichage du nombre de vues sur une œuvre en particulier, ou sur la totalité des œuvres publiées. Cependant, au fur et à mesure que nous ajustions notre code pour prendre en compte la croissance du site et améliorer ses performances, nous voyions apparaître de nouveaux bugs qui empêchaient la bonne marche de cette fonctionnalité. Nous avons alors réalisé que nous allions avoir besoin d’une toute nouvelle approche pour venir à bout de ce vieux problème.

Nous y avons réfléchi ensemble, et nous nous sommes rendu-e-s compte que notre système d’habillage nous offrait une occasion en or pour résoudre ce problème, mais aussi pour permettre à nos utilisateur-trice-s de contrôler l’affichage d’autres statistiques (comme le nombre de félicitations). Grâce à quelques modifications mineures de notre code HTML, implémentées dans notre mise à jour de juillet, nous avons donné à à tous/toutes la possibilité de créer un habillage pour le site leur permettant de cacher n’importe quelles statistiques qu’ils/elles ne souhaiteraient pas connaître.

5. Ajout de la date de suppression prévue au descriptif des brouillons

En tant que créateur-trice-s et consommateur-trice-s d’œuvres de fans, nous avions le cœur brisé devant chaque rapport du Comité Support Technique concernant un/une utilisateur-trice ayant perdu son œuvre à cause de la durée de vie limitée des brouillons. Malheureusement, le gros morceau de code qui gère les œuvres, les brouillons et les tags est très vieux et vraiment complexe. Il faudrait réécrire énormément de choses pour permettre aux brouillons d’être conservés éternellement, sans créer du travail en plus pour les gardien-ne-s des tags.

Cela dit, nous avons découvert que des changements modestes pouvaient vraiment faire la différence. Nous sommes ravi-e-s de vous annoncer que nous avons reçu bien moins de récits de brouillons perdus depuis la Mise à Jour 0.9.56 : james_, bénévole des Comités AD&T et Administrateur-trice-s Système, avait alors remarqué que nous n’affichions pas la date de suppression prévue des brouillons dans leur description et l’a ajoutée (il serait négligent de notre part de ne pas en profiter pour vous rappeler de toujours conserver une copie de votre travail ailleurs !).

Et une chose que nous n’avons pas encore faite…

Les bénévoles et les liaisons du Comité AD&T parlent différentes langues, et c’est pourquoi nous sommes heureux-euses à chaque fois que nous faisons un pas de plus vers une Archive entièrement disponible dans d’autres langues. Nous sommes ravi-e-s de vous annoncer que nous avons récemment fait le plus grand pas dans cette direction enregistré à ce jour ! L’année dernière, Scott avait rendu les FAQ traduisibles, et cette année, james_ a commencé à faire de même pour nos e-mails. Nous travaillons main dans la main avec le fantastique Comité Traduction pour essayer différents outils qui permettront à ses membres de travailler efficacement. Nous avons hâte de pouvoir proposer à nos utilisateur-trice-s de choisir dans quelle langue disponible nous les contacterons. Cela dit, il y a encore beaucoup à faire !

Notre équipe compte peu de membres, et nous devons souvent gérer des urgences relatives à nos serveurs, ou réparer des pans de codes qui nécessitent une intervention sans délai. Cela veut dire que les projets les plus ambitieux se trouvent bien souvent repoussés. Cela ne signifie pas que nous ne nous préoccupons pas d’AO3. Comme vous, nous voulons que l’Archive grandisse et prospère, tout en accueillant en son sein celles et ceux qui souhaitent l’utiliser (ça nous fait toujours plus d’œuvres de fans à consulter !). Aidez-nous à faire en sorte que les serveurs d’AO3 continuent à fonctionner pendant longtemps, et faites un don à l’OTW dès aujourd’hui !

Ce billet d’actualités a été traduit par les traducteur-trice-s bénévoles de l’OTW. Pour en savoir plus sur notre travail, merci de consulterla page du Comité Traduction sur transformativeworks.org.