L’Archive Sinful Desire Arrive sur AO3

Sinful Desire, une archive de fanfictions sur l’univers de Supernatural consacrée au Wincest et au J2, va bientôt être importée sur Archive of Our Own – AO3 (Notre Propre Archive).

Dans ce billet, vous trouverez :

Lire la suite

c

Newsletter de juillet 2016, numéro 104

I. LE COMITÉ JURIDIQUE DE L’OTW DÉFEND LE FANDOM

En juillet, le Comité Juridique a travaillé avec plusieurs de ses allié-e-s, sur un mémoire d’amicus curiae, au sein de la Cour Suprême des États-Unis, dans le cadre de l’affaire Star Athletica v. Varsity Brands. Dans cet amicus, nous soutenons que les droits de copyright ne devraient pas s’appliquer aux choix vestimentaires. L’affaire concerne des uniformes de cheerleaders, mais nous sommes d’avis qu’elle pourrait avoir un impact sur le cosplay. Indépendamment de l’aboutissement de cette affaire, l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) pense que le cosplay, ainsi que d’autres pratiques de fans, telles que la création de déguisements ou d’objets, continueront à être autorisés par la loi. Néanmoins, cet amicus envoie un message crucial quant à l’importance de la créativité des fans dans les domaines du design industriel et de la réalisation de costumes.

Au début du mois, le Comité Juridique a écrit un article à propos des nouvelles directives sur les films de fans (« Fan Film Guidelines ») de CBS/Paramount. Comme d’habitude, en juillet, il a également reçu de nombreuses questions de la part de fans, beaucoup d’entre elles portant sur ce sujet. Elles ont fait l’objet d’une discussion importante lors de la Comic Con de San Diego, où Betsy, la présidente du Comité Juridique, a présenté un panel intitulé « Comic Book Law School 303 : New Revelations » (Faculté de Droit des Bandes Dessinées 303 : Nouvelles Révélations). Le panel en question traitait de l’usage loyal, de films de fans, de fanart, et d’autres « sujets brûlants ». Toujours à San Diego, la coalition Re:Create, alliée de l’OTW, a dévoilé « A Day in the Life of Fair Use: A Different Kind of Superhero at Comic-Con » (Une Journée dans la Vie de l’Usage Loyal : une Sorte de Super-Héro-ine différente à Comic Con) dans lequel sont illustrées les différentes façons dont le copyright fair use rend possible la tenue d’évènements comme Comic Con.

En juillet toujours, le Comité Juridique a également achevé le travail qu’il effectue depuis maintenant quelques mois, avec l’aide d’étudiant-e-s du Département de Propriété Intellectuelle de la Faculté de Droit de Glushko-Samuelson à l’Université Américaine de Washington. Notre pétition auprès de la Commission de Première Instance et d’Appel pour les Marques du U.S. Patent and Trademark Office (Bureau Américain des Brevets et des Marques) pour empêcher les services de divertissement de déposer une marque sur le mot « fandom », a été couronnée de succès. Ce n’est qu’un accomplissement de plus dans notre long combat contre l’appropriation commerciale des fandoms et cultures de fans ! Lire la suite

Billet d'invité-e

Billet d’Invitée : Emmanuelle Debats

De temps en temps, l’OTW publiera des billets rédigés par des invité-e-s sur ses plateformes dédiées aux actualités de l’organisation. Ces invité-e-s offriront une perspective externe sur l’OTW, et sur certains aspects du fandom sur lesquels nos projets peuvent influer. Ces billets reflètent les opinions personnelles de leurs auteur-e-s et n’expriment pas nécessairement le point de vue ni les politiques de l’OTW. Nous sommes ouvert-e-s à toutes les suggestions des fans pour de futurs billets. Vous pouvez nous les communiquer en nous laissant un commentaire, ou les transmettre directement au Comité Communications.

Emmanuelle Debats est une cinéaste indépendante française. Elle a réalisé 2 documentaires coproduits par France Télévisions sur le thème du fandom et des œuvres de fans. Le premier, Citizen Fan, est disponible en ligne et non géo­bloqué jusqu’en 2020. Le mois dernier, un second documentaire est venu le compléter : Fanfiction, ce que l’auteur a oublié d’écrire. Ce documentaire a été diffusé sur France 4. Aujourd’hui, Emmanuelle nous explique en quoi les documentaires doivent permettre aux voix les plus silencieuses de se faire entendre dans nos médias publics, et pourquoi les histoires doivent continuer à exister. Lire la suite