FAQ

Archive of Our Own (Notre Propre Archive)

Pourquoi une autre archive ?

Notre premier objectif est de créer une nouvelle suite logicielle gratuite à code source ouvert, afin d’offrir aux fans un hébergement solide et fonctionnel de leurs propres archives. Elle aura les fonctionnalités d’un réseau social permettant aux fans de communiquer à travers leurs œuvres, tout en étant capable de supporter une archive contenant jusqu’à des centaines de milliers d’œuvres.

Notre second objectif est d’utiliser ce logiciel pour fournir une plateforme à but non lucratif, pour héberger des fanfictions et autres œuvres transformatives de manière centrale. Ces œuvres pourront bénéficier du soutien de l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) et profiter de ses actions en faveur de la défense de la légalité et de la valeur sociale de ces œuvres.
Contrairement à d’autres archives, Archive of Our Own – AO3 (Notre Propre Archive) n’est pas administrée par des individus dont l’intérêt pour les fandoms est susceptible d’aller et venir, mais par une organisation à but non lucratif dirigée par un conseil renouvelé régulièrement, composé de fans dévoué-e-s. Nous espérons que cela lui apportera plus de permanence et de stabilité que d’autres archives ou services.

Qui tire profit d’AO3 ? Les utilisateur-trice-s doivent-ils/elles payer ?

Personne, pas même l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) en tant qu’organisation, ne gagne d’argent grâce à Archive of Our Own – AO3 (Notre Propre Archive) ou à son contenu. En réalité, c’est le contraire, puisque l’OTW paye pour héberger AO3. Nous n’utilisons pas de bannières publicitaires. À la place, nous faisons appel au soutien de nos utilisateur-trice-s à travers des collectes publiques de dons. Aucun don ne sera jamais requis pour utiliser AO3 ou l’un de ses outils.

Pourquoi la mise en place de l’archive prend-elle autant de temps ?

Mettre en place une archive telle que celle voulue par l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) n’est pas chose facile. Nous ne faisons pas que constituer une archive à l’aide d’un logiciel existant : nous créons un nouveau logiciel d’archivage à code source ouvert élaboré en fonction des besoins des fans, facile à réutiliser, qui nécessite peu de maintenance, et pouvant potentiellement héberger des millions d’œuvres publiées par des centaines de milliers d’utilisateur-trice-s.

Ce travail est réalisé par un groupe de bénévoles, dont un groupe de novices apprenant à écrire du code et à en assurer la maintenance, afin de contribuer à développer la communauté de fans codeur-euse-s. Il s’agit d’un groupe de personnes qui, à l’avenir, pourra aider à entretenir le logiciel d’archivage. Autrement dit, nous ne faisons pas que créer un logiciel d’archivage, nous en développons les développeurs.

Nous avons aussi pris le temps d’établir un ensemble complet de politiques respectueuses des fans en les consultant autant que possible ; vous pouvez vous référer aux fruits de ce travail dans les Conditions d’Utilisation sur Archive of Our Own – AO3 (Notre Propre Archive).

Ce processus prend du temps, mais nous sommes absolument convaincu-e-s qu’il en vaut la peine. Vous pouvez suivre les avancées du développement d’AO3 grâce à nos newsletters et à notre blog. Pour nous rejoindre, n’hésitez pas à contacter le Comité Bénévoles et Recrutement.

Est-ce que l’OTW essaye de remplacer toutes les autres archives ?

Non. D’ailleurs, nous espérons que d’autres fans utiliserons notre logiciel d’archivage, qui sera à code source ouvert et pourra être utilisé et modifié gratuitement, pour créer leurs propres archives.

Sur Archive of Our Own – AO3 (Notre Propre Archive), nous aspirons à créer une archive multi-fandom fonctionnelle, personnalisable et évolutive, avec des politiques respectueuses des fans, et qui durera dans le temps. Nous aimerions être la bibliothèque de dépôt des fandoms, un endroit où chacun peut sauvegarder ses œuvres et ses projets existants via des liens stables, et non pas l’unique endroit où tout le monde poste ses œuvres. Nous ne voulons pas limiter nos utilisateur-trice-s, mais les encourager à se développer !

Comment puis-je obtenir un compte sur AO3 ?

Archive of Our Own – AO3 (Notre Propre Archive) est passée en bêta ouverte en novembre 2009. Pour créer un compte, il vous faut une invitation. Nous utilisons un système de codes d’invitations afin qu’AO3 ne se développe pas de manière incontrôlée. Nous devons intégrer graduellement les nouveaux-elles utilisateur-trice-s afin que le nombre de comptes ne dépasse pas ce que notre matériel, notre bande passante et le Comité Support Technique peuvent supporter. Cela nous aide à offrir à tous/toutes les utilisateur-trice-s d’AO3 la meilleure expérience possible. Une fois que vous avez reçu l’e-mail d’invitation, suivez le lien dans l’e-mail pour vous rendre sur la page de création de compte. Si le lien d’invitation vous a été donné par un/une autre utilisateur-trice, suivre ce lien devrait vous mener au bon endroit.

Je gère une archive que j’aimerais importer ou sauvegarder sur AO3. Que dois-je faire ?

Contactez Open Doors (Portes Ouvertes) pour accéder à l’outil d’importation. Veuillez nous prévenir si vous avez des besoins particuliers, par exemple si vous aimeriez que nous prenions en charge la maintenance de l’ancien domaine, ou si votre archive comporte du contenu multimédia.

Fanlore

Qu’est-ce que Fanlore?

Fanlore est un wiki (un site aux auteur-e-s multiples), auquel tous/toutes fans peuvent contribuer. Notre but est de conserver l’histoire des communautés de fans, mais aussi de les aider à garder une trace de leur situation actuelle. Cela concerne les œuvres des fans, leurs activités, leur terminologie, les fans eux-mêmes et tous les évènements qui leur sont associés. Pour plus d’informations, veuillez consulter le site de Fanlore.

Quelles sont les Conditions d’Utilisation de Fanlore?

Les Conditions d’Utilisation de Fanlore se trouvent sur le site de Fanlore (NdT: en anglais). Pour plus d’informations sur ces différentes conditions d’utilisation, veuillez vous rendre sur la page des conditions d’utilisation de Fanlore (NdT: en anglais).

Quel est le champ d’étude du wiki Fanlore?

Le wiki Fanlore concerne une grande variété de fandoms et d’œuvres transformatives. Nous souhaitons accueillir les contributions de fans venant d’horizons variés, et les aider à partager leurs expériences afin qu’ils/elles puissent enrichir l’histoire de leur(s) communauté(s). Tous/Toutes les fans sont invité-e-s à partager leurs histoires.

Nos identités de fan seront-elles reliées à notre identité réelle sur le wiki Fanlore?

Non. Le Wiki Fanlore obéit à une politique de protection d’identité, et l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) s’engage à protéger la vie privée des fans, qu’ils/elles utilisent ou non nos services.

Finances

Qui profite de l’existence de l’OTW ?

Au niveau financier, personne. L’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) est une organisation à but non lucratif ; tous ses revenus servent donc exclusivement à financer ses projets. L’OTW n’emploie actuellement aucun personnel rémunéré et ne fonctionne que grâce à des bénévoles. Sa politique officielle en matière de conflit d’intérêt est celle recommandée aux organisations à but non lucratif par l’Internal Revenue Service (IRS) des États-Unis.

Où l’OTW est-elle immatriculée ?

L’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) est immatriculée dans l’état du Delaware, aux États-Unis.

Pourquoi l’OTW a-t-elle besoin d’argent, et à quoi cet argent sert-il ?

L’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) utilise ses fonds pour acheter des biens et services que ses bénévoles ne peuvent lui fournir. Par exemple, pour payer les coûts opérationnels de l’organisation et couvrir ses dépenses administratives, dont notamment l’achat de logiciels et de serveurs destinés à l’hébergement et à la maintenance d’AO3. Les dépenses administratives de l’OTW regroupent diverses dépenses normales pour une organisation à but non lucratif : assurances, frais de communication, taxes mensuelles de maintien d’un compte bancaire etc. Au fur et à mesure de sa croissance, l’OTW aura recours à de nouveaux outils de gestion administrative et financière, et sollicitera notamment les services d’un-e comptable indépendant-e, d’un-e préparateur-trice de déclarations fiscales, et d’un-e auditeur-trice.

Qui gère les dépenses de l’OTW ?

La gestion des dépenses est une des obligations fiduciaires du Conseil d’Administration. Le/La trésorier-ère du Conseil est personnellement responsable de la création et de l’implémentation du budget de l’OTW, mais le Conseil doit approuver le budget, ainsi que pour toutes dépenses imprévues, par le biais d’un vote. Pour les petites transactions, le Conseil délègue sa responsabilité aux comités de l’OTW qui déterminent alors quels biens et services sont nécessaires à l’organisation.

Comment puis-je faire un don à l’OTW? Puis-je faire un don si je vis en dehors des États-Unis ?

L’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) peut recevoir des dons venant du monde entier par le biais d’une plate-forme de dons en ligne, ou par chèque envoyé à son adresse postale. Rendez-vous sur la page « Soutenir l’OTW » pour plus de détails.

L’organisme de paiement utilisé par l’OTW ne révélera à l’organisation aucune information relative aux cartes de crédit ou comptes bancaires utilisées pour réaliser un don. Les chèques personnels reçus par courrier comportent nécessairement des informations de compte, mais ces informations ne seront pas conservées.

Les dons à l’OTW sont-ils déductibles d’impôts ?

Aux États-Unis, oui. L’IRS a approuvé le statut d’organisation à but non lucratif exonérée d’impôts de l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives). L’un des bons côtés de ce statut est que tous les dons faits à l’OTW, y compris les frais d’adhésion de 10 US$, sont à présent déductibles d’impôts aux États-Unis ! Mieux encore, tous les dons que vous avez effectués depuis l’incorporation de l’organisation, en date du 5 septembre 2007, sont également déductibles d’impôts.

Gardez à l’esprit que si vous vivez en-dehors des États-Unis, il est possible que vos dons ne soient pas déductibles d’impôts. Nous vous recommandons de consulter un/une conseiller-ère fiscal-e afin de déterminer si la loi de votre lieu de résidence vous permet de déduire de vos impôts un don pour une organisation 501(c)(3) immatriculée aux États-Unis.

Comment l’OTW protège-t-elle les informations collectées sur ses donateur-trice-s ?

L’OTW doit collecter certaines informations sur ses donateurs-trices (telles que leur nom, adresse, etc.) pour répondre aux exigences de l’IRS. Dans la mesure où la majorité des fans utilise des pseudonymes, ces informations sont minutieusement protégées par l’OTW et ne sont disponibles qu’au/à la trésorier-ère de l’OTW et aux membres du Comité Développement et Adhésion. Seuls les dons faits en espèces peuvent être complètement anonymes.

Quelles mesures ont été mises en place pour protéger les investissements des membres ?

L’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) est une entreprise à but non lucratif soumise à des lois et régulations qui lui dictent ses responsabilités fiduciaires, dans le but de garantir la confiance du public. L’OTW est non seulement surveillée par ses membres et fans en dehors de l’organisation, mais également par l’IRS et l’État du Delaware, où elle est incorporée.

Un certain nombre de gardes-fous supplémentaires existent par ailleurs. Tout d’abord, un usage abusif des fonds de l’OTW est constitutif d’une fraude et peut donner lieu à des poursuites judiciaires, ce qui est très dissuasif. Ensuite, l’allocation des fonds de l’OTW obéit aux principes comptables usuels en matière de surveillance et de gestion des dépenses. Enfin, l’OTW est dans l’obligation de communiquer chaque année un formulaire 990 à l’IRS détaillant les activités financières de l’organisation.

L’OTW publie également un rapport annuel, dans lequel se trouve un récapitulatif des activités de l’OTW au cours de l’année écoulée, ainsi que les déclarations fiscales de l’organisation. Celui-ci est disponible sur le site de l’OTW. Quant au formulaire 990, c’est un document public mais il n’est pas disponible sur le site de l’OTW. En effet, il contient des informations personnelles sur certaines personnes qui n’ont pas lieu d’être disponibles sur internet. Toute personne souhaitant se procurer une copie papier du rapport annuel et du formulaire 990 est invitée à contacter le/la Trésorier-ère de l’OTW. Il lui faudra régler le prix de la copie, ainsi que les frais de port, inclure « Rapport annuel/990 » dans l’objet de son message de demande, et fournir une adresse postale au/à la Trésorier-ère.

Soutien Juridique

Pourquoi l’OTW considère-t-elle que les œuvres transformatives sont légales ?

Le droit d’auteur-e, ou “copyright” en anglais, a pour rôle de protéger le droit du/de la créateur-trice de tirer profit de son œuvre pendant une certaine période, afin d’encourager la créativité et le partage de connaissances. Cependant, cela n’exclut pas le droit qu’ont les autres de répondre à cette œuvre originale, que ce soit sous la forme d’un commentaire critique, d’une parodie, ou même, selon nous, d’œuvres transformatives.

Aux États-Unis, les droits d’auteur-e sont limités par la doctrine de l’usage loyal. L’affaire Campbell v. Acuff-Rose a établi que les utilisations transformatives jouissaient d’une considération spécifique dans l’analyse de l’usage loyal. Pour ceux et celles qui seraient intéressé-e-s par une lecture plus approfondie d’un point de juridique, la page Legal Analysis sur Fanlore est susceptible de vous intéresser.

Qu’est-ce que l’usage loyal, exactement ?

L’usage loyal (NdT : “fair use” en anglais) correspond au droit d’utiliser un élément protégé par le droit d’auteur-e, et ce sans en demander la permission ni payer. C’est l’une des limites basiques qui s’imposent au droit d’auteur, dans le but de protéger la liberté d’expression. “Fair use” est une expression américaine, mais tous les systèmes de droit comportent certaines limites dans le domaine des droits d’auteur-e afin de les empêcher de se transformer en censure privée.

L’usage loyal favorise les œuvres (1) qui sont non commerciales et ne sont pas vendues dans un but lucratif ; (2) qui sont transformatives, ajoutent un nouveau sens ou message à l’œuvre originale ; (3) qui sont limitées et ne copient pas la totalité de l’œuvre originale ; et (4) qui ne constituent pas un substitut pour l’œuvre originale. Aucun de ces facteurs n’est absolument nécessaire pour établir un usage loyal, mais ils sont tous utiles. Selon ces critères, nous pensons que les œuvres de fans qui se trouvent sur AO3 peuvent être aisément qualifiées d’œuvres respectant l’usage loyal.

Quelle est la position de l’OTW sur la différence entre plagiat et fanfiction ?

Le plagiat (utilisation et appropriation délibérée et non citée des mots de quelqu’un d’autre), la fanfiction (emprunt explicite ou évident de certains éléments d’une histoire, afin d’en forger une nouvelle avec les mots de l’auteur-e de la fanfiction) et la citation (utilisation explicite ou évidente de courts extraits de l’œuvre de quelqu’un d’autre) sont trois notions distinctes.

Par “évident”, nous entendons que même si l’auteur-e n’inclut pas d’avertissement dans son œuvre, les lecteur-trice-s savent qu’il/elle n’a pas inventé Wonder Woman, ou Voldemort, ou encore la phrase “Utilise la Force, Luke”.

Le plagiat est une technique malhonnête qui empêche l’auteur-e de recevoir le mérite qui lui est dû pour ses œuvres originales. Les fanfictions, comme les citations, sont des types importants d’usage loyal qui reconnaissent l’auteur-e originel-le et son travail. L’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) ne soutient pas le plagiat ; en revanche, nous soutenons les fanfictions et les citations.

L’OTW essaye-t-elle de changer la loi ?

Non. Bien que la jurisprudence traitant de ce sujet soit limitée, nous pensons que l’état actuel du droit d’auteur-e soutient déjà notre vision des fanfiction comme étant des exemples d’usage loyal.

Nous cherchons à en apprendre davantage sur l’étendue des droits des fans créateur-trice-s d’œuvres, et nous désirons aussi réduire la confusion et le doute qui planent, pour les fans comme pour les professionnels, au sujet de l’usage loyal et de son application aux œuvres de fans.
La déclaration des réalisateurs documentaires sur les pratiques exemplaires de l’usage loyal est l’un de nos modèles ; elle a contribué à clarifier le rôle de l’usage loyal dans la réalisation des documentaires.

L’OTW soutient-elle la commercialisation des fanfictions ?

La mission de l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) est avant tout de protéger les créateur-trice-s fans qui travaillent uniquement par amour et partagent leurs œuvres de façon gratuite, au sein de l’économie de don du fandom, et qui désirent faire partie d’une communauté et pouvoir échanger avec d’autre fans, pour partager leur intérêt commun et répondre aux œuvres médiatiques qu’ils apprécient.

Ces fans créent des communautés actives et dynamiques autour des œuvres qu’ils/elles affectionnent, ont tendance à dépenser des tas d’argent dans l’œuvre originelle et dans ses produits dérivés, et encouragent les autres fans à en faire de même. Ils/elles ne sont pas en compétition avec l’œuvre originelle ; au contraire, ils/elles aident plutôt à en faire la promotion.
Certaines œuvres transformatives circulent de manière légale sur le marché à but lucratif ; des parodies, comme par exemple The Wind Done Gone (la même histoire que Gone with the Wind (NdT : Autant en Emporte le Vent), mais racontée du point de vue d’une esclave), ou bien des analyses critiques citant une grande partie de l’œuvre originelle, ou encore des “guides non autorisés”, etc. Cependant, ces cas sont des exceptions ; cela ne correspond pas du tout à ce que font, ni à ce qui veulent faire, la plupart des créateur-trice-s d’œuvres de fans. Nous voulons simplement profiter de notre passe-temps au sein de nos communautés, et partager nos travaux créatifs sans avoir à sentir peser la menace constante d’un/une avocat-e qui, dans un excès de zèle, déciderait de nous envoyer une notice de cessation, non pas à cause d’un quelconque mérite juridique, mais à cause du poids démesuré de l’argent en sa faveur.

Je suis un/une créateur-trice professionnel-le. L’OTW essaie-t-elle de détruire mes droits d’auteur-e ?

Pas du tout. L’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) ne s’oppose pas aux droits de création d’œuvres dérivées permettant aux détenteur-trice-s des droits d’auteur-e d’autoriser une adaptation filmographique pour le grand public, par exemple, ou permettant à un/une auteur-e d’autoriser un individu spécifique (tel que son fils ou sa fille) à publier une suite à des fins commerciales. La première Présidente du Conseil d’Administration et fondatrice de l’OTW est Naomi Novik, elle-même auteure de profession, dont les œuvres sont protégées par les droits d’auteur-e et qui est donc impliquée des deux côtés.

Est-ce que le projet Soutien Juridique de l’OTW serait enclin à aider les fans en dehors des États-Unis, où les lois concernant les droits d’auteur-e sont différentes ?

Nous aiderons très volontiers si nous trouvons quelqu’un disposant des connaissances juridiques adéquates. Fort heureusement, nos ami-e-s de l’ Electronic Frontier Foundation (EFF) (Fondation de la Frontière Électronique) travaillent d’arrache-pied afin de développer une expertise juridique globale, et nous comptons faire appel à leur savoir si une situation de ce type se présente. Quelle que soit la situation, aux États-Unis ou ailleurs, nous verrons ce que nous pouvons faire en fonction des faits et des ressources dont nous disposons.

Prévoyez-vous de mener un cas pilote ?

Nous n’avons pas pour projet de monter un cas pilote. Nous nous concentrons en ce moment sur la construction de relations avec des groupes de soutien juridique, comme l’EFF, et sur le développement de nos propres ressources juridiques.

L’un des développements les plus réjouissants et les plus utiles que nous avons pu voir dernièrement dans le domaine des droits d’auteur-e est celui des “pratiques exemplaires”. Il s’agit des principes et des procédures établissant ce qui constitue un usage loyal selon une communauté d’utilisateur-trice-s créatif-ive-s. Les pratiques exemplaires peuvent défendre les droits d’usage loyal avec succès, même sans recourir au litige ; consultez la déclaration sur les pratiques exemplaires de l’usage loyal. Notre position est la suivante : au minimum, les œuvres transformatives non commerciales sont conformes à l’usage loyal, tout comme les réalisateur-trice-s documentaires utilisent leurs pratiques exemplaires pour produire des films et faire des affaires sans tomber en litige.

Si la fanfiction est autorisée, cela veut-il dire que les éditeur-trice-s et les studios peuvent produire des œuvres dérivées sans avoir à indemniser les auteur-e-s originel-le-s ?

Non. Le profit effectué est un facteur important, de même que le degré de transformation de l’objet créé. Raconter des histoires autour d’un feu de camp, partager gratuitement des fanfictions à but non lucratif, résumer l’intrigue d’un livre dans un article de critique, ou encore réaliser un documentaire sur les fans : ces choses sont totalement différentes du fait de créer un dérivé commercial majeur, comme par exemple, une mini-série télévisée adaptée d’un roman.

Je ne vis pas aux États-Unis. Existe-t-il un équivalent de l’usage loyal dans mon pays ? En quoi pourrait-il être différent de l’usage loyal américain ?

La plupart des pays disposent d’un éventail d’exceptions dans le domaine des droits d’auteur-e. En Europe, le terme le plus commun est “fair dealing” (NdT : “utilisation équitable”). Chaque pays traite de l’étendue des droits d’auteur-e et de ses exceptions de manière différente.

Par exemple, au Canada, la parodie n’est pas spécifiquement reconnue comme un moyen de défense valide face à une violation des droits d’auteur-e, bien qu’elle puisse constituer une utilisation équitable dans certaines circonstances. L’Australie, elle, possède des protections limitées au niveau de la liberté des communications. Il est attendu du Rapport Gowers sur la Propriété Intellectuelle au Royame-Uni qu’il apporte des changements aux lois actuellement en vigueur au Royame-Uni à propos des parodies et de l’usage transformatif.

En d’autres termes, c’est compliqué. Et cela évolue en permanence.

Si mon œuvre est publiée sur l’archive de l’OTW, Archive of Our Own (Notre Propre Archive), quelles sont les lois applicables ? Mes lois locales sur l’usage loyal, ou les lois américaines ?

L’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives), ainsi que ses serveurs, sont installés aux États-Unis. De ce fait, nous pensons que les lois américaines s’appliquent au contenu d’Archive of Our Own – AO3 (Notre Propre Archive), même si l’auteur-e réside dans un autre pays ou a une nationalité différente. Cependant, chaque pays possède ses propres règles par rapport à la portée géographique de ses lois. Il est probable que les lois de votre pays d’origine s’appliquent à vous. Il est également possible que certaines sections des politiques de l’OTW soient plus larges, ou au contraire plus strictes, que les lois de certaines juridictions.

Par comparaison, il existe d’autres organismes bénéficiant d’un public international qui s’adaptent aux différents régimes juridiques sous lesquels vivent, travaillent, et jouent leurs utilisateur-trice-s. L’organisation Creative Commons, par exemple, a développé un processus en plusieurs étapes pour “téléporter” les licences à travers les frontières “en traduisant leur contenu linguistique et en adaptant leur contenu légal à une juridiction particulière”.

Idéalement, nous souhaiterions mettre en place un dispositif similaire au sein de l’OTW ; mais pour l’instant, c’est avec joie que nous travaillons avec nos collègues de l’EFF lorsque nous entamons un projet de soutien juridique en dehors des États-Unis.
Si vous aimeriez travailler sur des problèmes de nature juridique extérieurs aux États-Unis, veuillez contacter notre Comité Bénévoles et Recrutement.

Je suis un/une créateur-trice professionnel-le. Faut-il que j’évite de lire ou de reconnaître l’existence d’œuvres de fans basées sur mon propre travail ?

Il s’agit d’une décision essentiellement personnelle. Si le fait de lire ou de voir des œuvres de fans est susceptible de vous contrarier, alors abstenez-vous-en.

Il est parfois recommandé aux auteur-e-s de ne pas lire de fanfictions inspirées de leurs œuvres, pour éviter l’hypothèse dans laquelle l’auteur-e lit une histoire, écrit quelque chose de similaire par la suite, et se retrouve face à une réclamation du/de la créateur-trice fan affirmant que l’auteur-e aurait copié son œuvre transformative. Parmi toutes les raisons qui justifient d’ignorer ce risque, la moindre d’entre elles est celle-ci : la jurisprudence des États-Unis est entièrement du côté de l’auteur-e de l’œuvre originelle. Aucune cour n’accepterait une réclamation prétendant qu’une œuvre écrite par l’auteur-e d’origine, et dans le même univers, viole les droits d’auteur-e propres à l’œuvre de fan.
Entre autres arguments, il faut reconnaître que lorsque plusieurs auteur-e-s se basent sur une prémisse commune pour créer une œuvre, il n’est pas surprenant que des idées similaires en découlent. Cela dit, le droit du copyright américain protège l’expression spécifique d’une idée, et non l’idée elle-même. Même si une œuvre de fan ressemble à une œuvre plus récente située dans le même univers, cette similitude (comme, par exemple, le fonctionnement des baguettes magiques dans Harry Potter) ne constitue pas un fondement suffisant pour justifier une réclamation.

Cependant, ne pas être en mesure de remporter une affaire n’efface pas la possibilité que quelqu’un puisse lancer une menace de procès. Mais en réalité, il n’y a pas besoin d’une œuvre de fan pour créer une telle menace ! Si un/une auteur-e lit des lettres envoyées par ses fans ou des critiques publiées sur le net, il se peut qu’il/elle soit confronté-e à l’idée que se fait un/une fan de ce qui devrait arriver aux personnages. Si l’auteur-e lit d’autres livres, il se peut qu’il/elle rencontre une intrigue ou un personnage similaire à une autre intrigue ou un autre personnage qu’il/elle utiliserait plus tard dans ses propres œuvres. Dans les faits, une affaire de copyright typique opposant deux auteur-e-s consiste souvent d’une réclamation disant que l’un/l’une a copié le travail de l’autre, bien que les deux œuvres n’aient aucun lien apparent.

Expliquer la différence entre une idée et l’expression de cette idée fait partie de la mission de l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives). Même si plusieurs personnes partagent une même idée au sujet de ce qui devrait se passer dans la prochaine saison de Dr House, ils/elles peuvent chacun/chacune écrire une histoire différente exprimant cette idée de manière unique. Ainsi, ces histoires ne constituent pas les unes pour les autres des violations du droit d’auteur-e.

Dons et Adhésion

Comment puis-je faire un don à l’OTW ?

Pour faire un don, rendez-vous sur notre formulaire de don.

Merci pour votre soutien ! Si vous avez des questions ou des difficultés pour finaliser votre don, merci de contacter l’équipe Développement et Adhésion.

Puis-je faire un don par chèque ? Où dois-je l’envoyer ?

Oui, si vous résidez aux États-Unis. Malheureusement, nous ne pouvons pas accepter les chèques ne provenant pas des États-Unis pour le moment. Merci de remplir notre formulaire de don, puis sélectionnez l’option “I will send payment by check” (“J’enverrai mon paiement par chèque”) et envoyez votre chèque à l’adresse suivante :

Organization for Transformative Works, Inc.
228 Park Ave S #18156
New York, New York 10003-150
USA

L’encaissement des dons par chèque peut prendre jusqu’à trois semaines. Pour toute question, veuillez contacter l’équipe Développement et Adhésion.

Puis-je faire un don en liquide ?

Oui, si votre don est en dollars américains. Cependant, le liquide n’est accepté que dans le cadre des dons n’accordant pas d’adhésion. Pour souscrire une adhésion, nous avons besoin d’associer votre paiement à un compte en banque ou une carte de crédit. Cela nous permet de vérifier que vous êtes bien une personne réelle lorsque nous tenons nos élections.

Pour faire un don de cette manière, envoyez l’argent à l’adresse suivante :

Organization for Transformative Works, Inc.
228 Park Ave S #18156
New York, New York 10003-150
USA

Pour toute question, merci de contacter l’équipe Développement et Adhésion.

Puis-je faire un don avec une autre monnaie que les dollars américains ?

Oui, vous pouvez faire un don en ligne en utilisant notre formulaire de don. (Veuillez noter que nous n’acceptons pas le liquide ou les chèques lorsqu’il ne s’agit pas de dollars américains.) Lorsque vous faites un don par le biais de notre formulaire en ligne, il vous sera demandé de spécifier le montant de votre don en dollars américains ; après quoi, vous pourrez finaliser le paiement en utilisant PayPal ou une carte de crédit.

Merci de contacter notre équipe Développement et Adhésion ou le service clientèle de PayPal si vous avez besoin d’une aide supplémentaire.

Les dons à l’OTW sont-ils déductibles d’impôt ? Si c’est le cas, quel est votre numéro d’identification employeur (EIN) ?

Ils le sont, aux États-Unis. L’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) est une organisation à but non lucratif enregistrée sous l’article 501(c)(3). Ainsi, les dons qui nous sont faits sont déductibles d’impôt. Notre EIN aux États-Unis est 38-3765024 ; il sera inclus dans le reçu de votre don, afin que vous puissiez en garder une trace.

Veuillez noter que si vous résidez hors des États-Unis, il est possible que votre contribution ne puisse pas être déductible d’impôt. Nous vous suggérons de consulter un/une comptable afin de vérifier qu’un don envers une organisation à but non lucratif américaine régie par l’article 501(c)(3) est éligible pour une déduction d’impôt selon vos lois locales.

Merci de contacter l’équipe Développement et Adhésion si vous avez d’autres questions à ce sujet.

Pourquoi avez-vous besoin de mon nom et de mon adresse sur le formulaire de don ? Puis-je donner de façon anonyme ?

Pour les dons conduisant à une adhésion, nous devons pouvoir associer chaque don à un individu spécifique à des fins légales. Cela évite qu’une personne ne puisse donner plusieurs fois, ce qui lui conférerait plusieurs droits de vote. (Vous pouvez lire la section Pourquoi avez-vous besoin de frais d’adhésions pour donner le droit à quelqu’un de voter aux élections de l’OTW ?, ci-dessous, pour en savoir davantage.)

Avec nous, votre identité est protégée ; la sécurité des données est un enjeu qui nous tient particulièrement à cœur. Nous n’associerons jamais votre identité légale à votre identité de fan. Notre Politique de Confidentialité est à votre disposition pour plus de détails.

Si vous souhaitez faire un don sans fournir d’adresse, vous pouvez faire un don ne permettant pas d’accéder au statut de membre, soit en liquide, soit par mandat (uniquement si vous résidez aux États-Unis). Merci de vous référer à la section Puis-je faire un don en liquide ? ci-dessus.

Veuillez contacter l’équipe Développement et Adhésion si vous avez d’autres questions.

Quelle est la différence entre un don permettant l’adhésion et un don ne la permettant pas ?

Un don permettant l’adhésion vous donne le statut de membre de l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) : vous pourrez voter lors de nos élections annuelles pour le Conseil d’Administration. Pour plus d’informations concernant notre processus électoral, merci de vous rendre sur le site des Élections OTW ou de contacter l’équipe du Comité Élections.

Pourquoi avez-vous besoin de frais d’adhésion pour donner le droit à quelqu’un de voter aux élections de l’OTW ?

Comme beaucoup d’organisations à but non lucratif, l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) se sert des frais d’adhésion comme d’un moyen rapide et facile pour vérifier que chaque membre est un individu unique. Autrement, une personne pourrait créer plusieurs comptes à son nom afin de posséder plusieurs voix lors de nos élections.

Ces frais aident également à soutenir l’OTW, c’est-à-dire à payer nos coûts d’exploitation (autant ceux de l’organisation que ceux de tous nos autres projets). Cela nous évite d’avoir à afficher des publicités ou à faire payer nos utilisateur-trice-s. Nous avons l’intention de conserver un montant minimum de don assez bas, afin de ne pas créer un obstacle à l’adhésion pour les personnes qui ont à cœur notre organisation. Nous espérons cependant que la plupart de nos membres donnerons davantage, s’ils/elles le peuvent !

Puis-je offrir une adhésion à quelqu’un ?

Afin de nous assurer que tous les membres votants de l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) sont bien de vrais individus, et pour garantir des élections équitables, nous ne pouvons pas autoriser que des adhésions soient offertes en cadeau. Vous êtes libre de faire un don en l’honneur d’une personne par le biais de notre formulaire, mais ces dons ne permettent pas de devenir membre.

Devenir membre me donnera-t-il une invitation AO3 ?

Non, les adhésions à l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) et les comptes Archive of Our Own — AO3 (Notre Propre Archive) ne sont en aucun cas liés. Pour vous créer un compte AO3, merci de vous inscrire dans la file d’invitation. Les dons à l’OTW nous permettant de continuer à faire fonctionner AO3, nous apprécions votre soutien, mais nous sommes déterminé-e-s à proposer AO3 en tant que service gratuit pour tout le monde. Il n’y a pas de corrélation entre les dons individuels et les comptes AO3.

Pour toute question concernant les invitations AO3, merci de contacter le Comité Support Technique d’AO3.

Mon statut de membre de l’OTW sera-t-il lié à mon compte AO3 ?

Non, les adhésions à l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) et les comptes Archive of Our Own — AO3 (Notre Propre Archive) ne sont en aucun cas liés. L’OTW défend fermement le droit des fans à séparer leur identité de fan de leur identité légale. Nous n’associerons jamais les deux, et les bases de données contenant ces informations sont totalement séparées. Notre stockage et notre usage des données est défini par notre Politique de Confidentialité.

Combien de temps dure une adhésion ? Comment puis-je savoir si j’ai le droit de voter ?

Votre adhésion dure un an à compter de votre don le plus récent. Si votre don est reçu au moins un mois avant qu’une élection ait lieu, vous serez éligible pour le vote ; lorsque le temps sera venu, vous recevrez des notifications par e-mail avec davantage d’informations à propos de ces votes.

Si vous n’êtes pas sûr-e de la date de votre dernier don, vous pouvez contacter l’équipe Développement et Adhésion.

À quoi sert mon don ? Comment l’OTW utilise-t-elle cet argent ?

Votre don soutiendra les opérations de l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) ainsi que ses projets. Nous sommes une organisation entièrement constituée de bénévoles ; la majorité de nos dépenses est donc consacrée à la survie de nos projets.

Pour en apprendre davantage sur nos dépenses récentes et notre budget prévisionnel, merci de consulter :

Si vous avez d’autres questions, merci de contacter l’équipe Développement et Adhésion.

Puis-je faire un don spécifiquement destiné à un projet ou une dépense particulière de l’OTW ?

Il n’y a pour le moment aucun moyen de spécifier l’usage d’un don pour un projet ou une dépense particulière de l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives). Il existe plusieurs dépenses qui ne sont pas liées à un projet spécifique, mais à l’organisation dans son tout : par exemple, le logiciel que nos bénévoles utilisent pour tenir des réunions et planifier des actions ; le serveur hébergeur qui renferme à la fois nos données internes et le contenu de Archive of Our Own — AO3 (Notre Propre Archive) ; ou bien le pare-feu qui protège Fanlore, AO3 et notre stockage interne. Les dons servent à assurer la maintenance de tous ces éléments, ainsi que des autres projets de l’OTW.

Où puis-je trouver une liste de tous mes dons pour cette année fiscale ?
Qu’est-ce qu’un cadeau de remerciement ? Comment puis-je en recevoir un ?

Les cadeaux de remerciement sont des objets optionnels que vous pouvez choisir de recevoir si vous donnez plus de 50 US$. La liste des cadeaux disponibles change régulièrement. Merci de vous rendre sur notre formulaire de don pour connaître notre sélection du moment.

J’ai fait un don récurrent. Puis-je recevoir un cadeau de remerciement si le montant total de mon don correspond à 50 dollars ou plus ?

Oui ! Vous pouvez contacter l’équipe Développement et Adhésion et nous faire savoir quel cadeau vous désirez. Quand vous atteindrez le montant correspondant, nous vous l’enverrons.

Comment puis-je mettre en place un don récurrent (donner … US$ tous les … mois) ? Les dons récurrents permettent-ils l’accès à une adhésion ?

Rendez-vous sur notre formulaire Dons Récurrents afin de mettre en place ce système.

Oui, si vous sélectionnez l’option pour devenir membre, les dons récurrents vous permettent d’accéder à une adhésion.

Comment puis-je modifier le montant du don récurrent que j’avais précédemment choisi, ou changer la carte de crédit que j’utilise ?

Il n’est pas possible de changer le montant d’un don récurrent. Au lieu de cela, vous devrez annuler votre don et en créer un nouveau. Veuillez contacter l’équipe Développement et Adhésion pour vous aider dans cette démarche.

Pour changer la carte de crédit utilisée pour un don, vous devez modifier les détails de la transaction PayPal qui lui est associée. Merci de bien vouloir consulter l’aide PayPal pour plus d’informations à ce propos, ou de contacter le service clientèle de PayPal si vous avez besoin d’aide.

Si je fais un don en l’honneur d’une personne, en sera-t-elle avertie ?

Non, nous ne contactons pas les bénéficiaires. Fournir une adresse e-mail dans la section “en l’honneur de” du formulaire de don est optionnel et ne génère aucune notification.

Je ne peux pas faire de don actuellement, mais j’aimerais soutenir votre travail. Puis-je devenir bénévole de l’OTW à la place ?

Tous les postes actuellement disponibles sont affichés sur notre page Devenez Bénévole. Si le poste qui vous intéresse n’y est pas listé actuellement, consultez la page plus tard et gardez un œil sur les futures opportunités de recrutement. Nous publions toujours les informations concernant les nouveaux postes dans les canaux d’actualités de l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives).

Open Doors (Portes Ouvertes)

Qu’est-ce que le projet Open Doors (Portes Ouvertes) ?

Qu’est-ce que le projet Open Doors (Portes Ouvertes) ?

Le projet Open Doors (Portes Ouvertes) de l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) se consacre à la préservation pour l’avenir des œuvres de fans. Nous avons notamment pour objectif de préserver les projets de fans qui, sans notre intervention, risqueraient d’être perdus à cause d’un manque de temps, d’intérêt ou de ressources de la part de l’administrateur-trice actuel-le du site hôte.

Pour plus d’informations et pour consulter la FAQ Open Doors complète, veuillez vous référer au site web d’Open Doors.

Site de l'OTW

Qui a traduit ce site ?

Les traducteur-trice-s de l’OTW (Organisation pour Œuvres Transformatives) travaillent sur deux niveaux : le personnel du comité Traduction d’une part, et des équipes de langues d’autre part. Le personnel attribue les différentes tâches aux traducteur-trice-s et assure la coordination avec les autres comités. Quant aux équipes de langues, elles sont de tailles variées (avec au moins un-e traducteur-trice et un-e lecteur-trice bêta) et sont constituées de bénévoles qui sont des locuteur-trice-s natif-ve-s, ou qui parlent couramment une langue autre que l’anglais.

Outre ce site, les traducteur-trice-s aident également à rendre d’autres projets de l’OTW tels que Archive of Our Own – AO3 (Notre Propre Archive) accessibles à un public international.

Pourquoi une partie du site n’est-elle disponible qu’en anglais, et non dans la langue que j’ai sélectionnée ?

Des bénévoles consacrent actuellement une partie de leur temps libre à traduire ce site petit à petit. Nous avons décidé de publier les informations essentielles dans votre langue dès que celles-ci sont disponibles, bien que le site ne soit pas encore entièrement traduit. Notre but, à terme, est de vous donner accès à l’ensemble du contenu, mais cela prend du temps, et nous vous remercions de votre compréhension.

Nous n’avons pas répondu à toutes vos questions ?

Nous vous invitons à nous contacter pour nous soumettre vos questions, nous serons heureux-se-s d’y répondre.

Transformative Works and Cultures (Œuvres et Cultures Tranformatives)

Quel est le but de Transformative Works and Cultures (Œuvres et Cultures Transformatives) ?

La revue académique Transformative Works and Cultures – TWC (Œuvres et Cultures Transformatives) vise à offrir un espace d’analyse académique des œuvres transformatives individuelles ainsi que de la culture du fandom, au sens large, dont elles sont issues. L’objectif est d’aider à montrer la valeur sociale, éducative et esthétique du fandom et des œuvres de fans.

TWC aide les fans qui souhaitent s’investir dans le fandom d’une manière plus théorique et académique afin de partager leur érudition avec un plus large public. TWC vise également à améliorer la communication entre les fans et le milieu universitaire, tout en apportant une structure théorique à la mission de l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) : expliquer et préserver le fandom et les œuvres transformatives. Le journal prévoit également de fournir le contexte de certaines œuvres afin de faire en sorte que les œuvres de fans soient considérées comme des créations artistiques à part entière.

À quelle fréquence TWC est-il publié ?

Transformative Works and Cultures – TWC (Œuvres et Cultures Transformatives) est publié deux fois par an : le 15 mars et le 15 septembre.

Comment puis-je écrire pour TWC ? Puis-je contribuer même si je n’occupe pas un poste universitaire ?

Vous trouverez les instructions pour soumettre une contribution en ligne sur le site web de Transformative Works and Cultures – TWC (Œuvres et Cultures Transformatives).

Toutes les contributions sont les bienvenues, tant qu’elles respectent les objectifs et la portée de TWC.

Quels types de publications contient TWC ?

Transformative Works and Cultures – TWC (Œuvres et Cultures Transformatives) publie des articles universitaires révisés par des pair-e-s au sujet de la transformation au sens large, de l’investissement de fans dans différents types de textes, et des communautés de fans. Il publie aussi des articles méta et des essais personnels, revus avant édition, des critiques de livres et des interviews.

Quels droits d’auteur-e sont utilisés par TWC ?

Transformative Works and Cultures – TWC (Œuvres et Cultures Transformatives) utilise les droits d’auteur-e issus d’une licence Creative Commons (Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage des Conditions Initiales à l’Identique 3.0)..

Chacun-e est libre d’imprimer ou de remixer, avec attribution, tout le contenu de TWC sans avoir obtenu d’autorisation spécifique, tant que les informations de la publication d’origine sont attribuées à son auteur-e ou qu’un hyperlien renvoie à la source. Cela signifie donc que tout le monde peut publier les articles en entier, avec attribution, tant qu’aucun bénéfice commercial n’en est tiré. Les auteur-e-s peuvent donc republier les articles en entier sur leur blog ou leur site web, après la parution du TWC. De même, n’importe qui peut reposter le texte intégral sans restriction. Tant qu’il/elle l’attribue correctement, cela ne pose aucun problème.

Si une personne souhaite tirer un bénéfice pécunier de l’article, par exemple en l’incluant dans un ouvrage publié, alors il/elle doit demander la permission à TWC. Cette condition s’applique également à l’auteur-e de l’article, car une fois le texte paru dans TWC, ce dernier en détient les droits d’auteur-e.

Quiconque demande la republication d’un article reçoit l’autorisation de TWC à titre gracieux, qu’il s’agisse de l’auteur-e du texte ou non. Nous agissons ainsi pour respecter l’esprit du libre accès. Nous demandons à ce que la republication commerciale soit demandée aux éditeurs/trices car nous assumons la responsabilité de retrouver et d’informer l’auteur-e.

Pourquoi TWC détient-il les droits d’auteur-e à la place de l’auteur-e ?

Il est courant dans la publication de revues académiques que la revue en question détienne les droits d’auteur-e. Transformative Works and Cultures – TWC (Œuvres et Cultures Transformatives) agit donc selon la pratique habituelle.

Les responsables de publication dans la presse écrite qui cherchent à obtenir l’autorisation de republication devront automatiquement s’adresser à TWC, et non pas à l’auteur-e. Les revues universitaires gagnent de l’argent en partie grâce au paiement pour les republications. Toutefois, TWC est associé à l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives), une organisation à but non lucratif, et puisque nous ne souhaitons pas aller à l’encontre de l’esprit du libre accès, TWC ne demandera jamais de paiement pour la republication d’articles.

Nous agissons ainsi pour une raison purement pratique : TWC détient les droits d’auteur-e pour protéger sa capacité à accorder les autorisations de republication dans le cas où l’auteur-e disparaîtrait.

De plus, nous nous engageons à garantir le libre accès. Si nous accordions les droits d’auteur-e à l’auteur-e du texte, alors celui/celle-ci pourrait choisir d’aller à l’encontre du libre accès en refusant d’accorder les autorisations de republication. Or cela ne respecte pas la mission et les objectifs de TWC, qui accordent une grande importance à la libre diffusion d’idées.

Pourquoi TWC n’offre-t-il pas de version PDF des articles publiés ?

Parce que Transformative Works and Cultures – TWC (Œuvres et Cultures Transformatives) est une revue multimédias qui publie des impressions d’écrans, des vidéos intégrées, et utilise des hyperliens : le journal doit donc paraître en ligne uniquement. Les fichiers PDF ne sont pas en mesure de reproduire correctement l’expérience interactive de la revue.

Par ailleurs, puisque TWC utilise les droits d’auteur-e issus d’une licence Creative Commons (Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage des Conditions Initiales à l’Identique 3.0)., les fans pourraient vouloir transformer la revue en créant des PDF de son contenu pour le mettre à la disposition de tous. Tant que le document fournit les URL des sources originales, et que la personne qui publie n’en demande aucun paiement, alors cette activité est parfaitement acceptable selon les conditions de la licence Creative Commons. En réalité, TWC soutient même une telle activité transformative par les fans.

Enfin, TWC bataille contre l’importance que les universitaires accordent aux médias écrits. Si nous créions des versions PDF officielles, alors ces documents, et non pas leurs versions disponibles en ligne, seraient considérés comme faisant autorité, simplement à cause du statut que le domaine de la publication universitaire accorde aux publications écrites. Pourtant, le PDF ne sera jamais qu’une impression d’écran statique de second choix d’un document interactif.

Bénévolat

Quelle est la différence entre le poste de “bénévole” et celui de “personnel” ?

L’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) est une organisation entièrement bénévole, ce qui signifie que chaque personne y participant le fait de façon bénévole. Cependant, nos postes, que nous différencions en utilisant les termes bénévole et personnel, impliquent différents niveaux de responsabilité et d’implication.

Généralement, un/une bénévole fait partie d’un groupe (par ex. gardien-ne-s des tags, codeur-euse-s, testeur-euse-s, traducteur-trice-s) ou d’un groupe de travail ayant des tâches bien spécifiques et ciblées à accomplir. Habituellement, les bénévoles d’un groupe ne sont pas obligé-e-s d’être présent-e-s aux réunions. En revanche, ceux et celles d’un groupe de travail peuvent être tenu-e-s d’y assister. Les bénévoles n’ont pas le droit de vote au sein de leur comité respectif à moins qu’ils/elles ne soient aussi personnel du comité.

Les membres du personnel font partie d’un comité de l’OTW, doivent être présent-e-s aux réunions et participent activement aux projets et affaires du comité. Le temps de travail requis est souvent plus important pour le personnel que pour les bénévoles, et, après neuf mois de service, un/une membre du personnel peut faire campagne pour siéger au Conseil d’Administration.

Puis-je être bénévole pour plusieurs postes ?

Oui ; de nombreux membres du personnel de l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) consacrent une partie de leur temps à plusieurs postes. Cependant, nous vous demandons de réfléchir sérieusement au temps requis pour chacun des postes qui vous intéressent, et au temps que vous pouvez consacrer à l’organisation. Il peut être utile, autant pour nos bénévoles que pour l’OTW, que des gens occupent plusieurs postes, mais nous voulons aussi être certain-e-s que personne ne soit accablé-e par de trop lourdes responsabilités. Toutes les descriptions de nouveaux postes sont accompagnées d’une estimation du temps requis, afin d’aider les futur-e-s bénévoles à évaluer au mieux le temps qu’ils/elles peuvent y consacrer. Il est aussi suggéré que les bénévoles discutent de la prise d’un nouveau poste avec le/la président-e de leur comité.

Y a-t-il un âge minimum exigé pour devenir bénévole ?

Afin d’obéir à la législation des États-Unis en la matière, le Children’s Online Privacy Protection Act (COPPA), nous ne pouvons accepter les candidatures de personnes âgées de 13 ans ou moins. Certains postes et certains comités peuvent avoir des attentes spécifiques, et n’accepter que des personnes âgées de 18 ans ou plus.

Dois-je être à un endroit en particulier pour devenir bénévole ?

Tous/toutes les bénévoles de l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) travaillent en ligne. Vous n’avez donc pas besoin d’être à un endroit en particulier. Tant que vous avez accès à une connexion internet, vous êtes au bon endroit (et vous aurez l’occasion de travailler avec des personnes du monde entier).

La majorité des informations sur votre site internet est en anglais. Puis-je être bénévole même si l’anglais n’est pas ma langue maternelle ?

Bien sûr ! Nous sommes heureux-ses d’accueillir des bénévoles de toutes les cultures et de tous les pays. En tant qu’organisation au service d’une communauté internationale, nous avons des utilisateur-trice-s et des membres dont la langue maternelle n’est pas l’anglais. La présence de bénévoles qui ont de l’expérience dans plus d’une langue est bénéfique pour de nombreux comités et projets. L’anglais est la “lingua franca” pour l’ensemble de l’organisation, vous devez donc être capable de travailler en anglais (il n’a pas besoin d’être parfait !). Si certains aspects du dépôt de candidature vous préoccupent, faites-le savoir au Comité Bénévoles et Recrutement, et ils/elles vous mettront en relation avec le/la président-e du comité pertinent.

Ai-je besoin de logiciels ou d’appareils spécifiques pour être bénévole ?

Comme nous utilisons des applications web et des e-mails pour communiquer, vous aurez besoin d’un accès Internet stable. Certains postes peuvent nécessiter l’accès à différents logiciels ou applications web. L’accès à ces outils est gratuit ou payé par l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives).

Y a-t-il des soucis d’accessibilité concernant le bénévolat ?

L’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) utilise plusieurs outils en ligne externes, comme Basecamp ou Campfire, dont la compatibilité avec certaines technologies d’assistance n’est pas forcément assurée. Par ailleurs, notre travail repose majoritairement sur du texte, certains postes ont un rythme très rapide et demandent d’intéragir par écrit en direct par le biais d’un chat en ligne.

Si vous avez des questions particulières, veuillez nous contacter et nous ferons de notre mieux pour vous aider.

Un poste qui n’est pas dans la liste m’intéresse. Puis-je quand même me porter candidat-e ?

Nous n’acceptons pour le moment que des candidatures pour les postes figurant dans la liste. Nous ne recrutons de nouveaux-elles bénévoles que pour les comités qui en acceptent, et dont les président-e-s sont prêt-e-s à former et à introniser de nouveaux-elles bénévoles. Cependant, nous vous encourageons à consulter régulièrement la page de bénévolat et les Actualités de l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) en attendant que le poste qui vous intéresse soit disponible. Si vous avez des questions plus précises concernant les postes, vous pouvez contacter le Comité Bénévoles et Recrutement.

Je n’ai pas l’expérience ni les compétences requises pour les postes disponibles. Puis-je quand même me porter candidat-e ?

Même si les bénévoles qui désirent aquérir de nouvelles expériences sont les bienvenu-e-s, certains de nos postes nécessitent des compétences particulières et de l’expérience. Notre capacité à confier un poste spécifique à un/une débutant-e dépend aussi du nombre de volontaires expérimenté-e-s disponibles pour le/la former. Le temps requis et l’expérience nécessaire à chaque poste sont indiqués dans leur description.

Nous vous encourageons à consulter régulièrement la page de bénévolat, au cas où un poste correspondant à vos qualifications s’ouvrirait. Si vous avez des questions à propos des qualifications nécessaires pour un poste, n’hésitez pas à contacter le Comité Bénévoles et Recrutement.

Dois-je conserver le nom que j’utilise dans le fandom ou sur AO3 si je veux être bénévole ? Dois-je conserver mon nom d’utilisateur-trice sur AO3 pour devenir Gardien-ne des Tags bénévole ?

Vous êtes libre d’utiliser le nom que vous préférez. Certain-e-s bénévoles aiment rattacher leur travail à leur identité au sein du fandom, et certain-e-s préfèrent utiliser leur véritable identité, en particulier s’ils/elles souhaitent mentionner leur expérience de bénévole sur leur C.V.. Vous êtes libre de choisir l’une de ces options, ou d’utiliser un tout nouveau nom.

Si vous avez été accepté-e en tant que Gardien-ne des Tags bénévole, mais ne souhaitez pas rattacher cette activité à votre compte, vos président-e-s peuvent vous envoyer une nouvelle invitation pour créer un compte dédié à cette activité. Si vous désirez utiliser un compte préexistant, son nom d’utilisateur-trice n’a pas besoin de correspondre à celui utilisé au sein l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives). Merci cependant de faire attention, il est possible que votre nom au sein de l’OTW soit rattaché à votre compte sur Archive of Our Own – AO3 (Notre Propre Archive) au cours de votre travail d’organisation des tags.

N.B. : un nombre limité de postes nécessite l’usage de votre nom légal, car il vous faudra travailler avec des organisations extérieures. Cela sera toujours précisé dans la description du poste ou dans le formulaire de candidature.

Que se passe-t-il une fois que j’ai envoyé un formulaire de candidature ?

Cela dépend du type de poste qui vous intéresse. Après avoir sélectionné le bouton envoyer, la page affichera des informations sur ce qu’il se passera ensuite, et un message automatique de confirmation vous sera envoyé.

Pour les postes qui ont beaucoup de places disponibles (par ex. un groupe de bénévoles, comme le Comité Traduction ou le Comité Organisation des Tags) : le Comité Bénévoles et Recrutement enverra les candidatures au/à la président-e du comité concerné et/ou aux responsables de groupe de bénévoles. Le/la président-e s’entretiendra ensuite avec les candidat-e-s potentiel-le-s pour déterminer si leur profil convient aux postes demandés. Nous vous informerons des résultats de votre candidature aussi vite que possible.

Pour les postes ou un nombre précis de places est disponible (par ex. un poste de membre du personnel) : le Comité Bénévoles et Recrutement enregistrera chaque candidature et les enverra au/à la président-e concerné-e à la fin de la période de recrutement. Le/la président-e s’entretiendra ensuite avec les candidat-e-s potentiel-le-s pour trouver la personne qui correspond le mieux aux postes ouverts. Nous vous informerons des résultats de votre candidature aussi vite que possible.

Je me suis porté-e candidat-e mais je n’ai eu aucune nouvelle depuis. Que dois-je faire ?

Tous/Toutes les candidat-e-s sont censé-e-s recevoir une réponse automatique leur expliquant les prochaines étapes du processus. Pour faire en sorte de bien la réceptionner, nous vous demandons d’autoriser les e-mails provenant du domaine *@transformativeworks.org.

Si vous n’avez pas reçu la réponse automatique dans un délai de 48 heures, vérifiez votre dossier de spam, puis envoyez un e-mail à volunteers@transformativeworks.org, en précisant le poste pour lequel vous vous êtes porté-e candidat-e et le nom utilisé sur le formulaire.

Mon bénévolat sera-t-il rémunéré ?

Non, personne dans l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) ne reçoit de compensation pécuniaire pour son travail.

J’ai des questions à propos du bénévolat qui n’ont pas été traitées dans la FAQ.

Contactez le Comité Bénévoles et Recrutement grâce au formulaire de contact et nous serons ravi-e-s d’y répondre dans un délai d’une semaine, en général (si vous envoyez une question dans une autre langue que l’anglais, la réponse peut demander un délai supplémentaire allant jusqu’à une semaine).